Malheureusement, le black hat SEO est une réalité. On avait l’impression que ces techniques n’étaient plus vraiment utilisées ces dernières années, il est vrai que la grande majorité des agences pratiquent aujourd’hui un SEO respectueux des Internautes et des bonnes pratiques de Google, mais force est de constater que certaines utilisent encore ces techniques prohibées et peu éthiques.

D’une manière générale, le black hat SEO est pratiqué par des freelances ou des agences qui, en utilisant des techniques déloyales vont tenter de s’attaquer au référencement et à la e-reputation de leurs concurrents.

Les stratégies utilisées sont variées et peuvent endommager durablement votre référencement, allant parfois jusqu’à la disparition de votre site de Google.

Cet article, vous expliquera 10 techniques à utiliser pour vous protéger du black hat SEO.

1- Vérifiez régulièrement vos backlinks

Le problème : L’une des techniques de black hat SEO consiste à inscrire votre site sur des annuaires ou publier un lien sur des forums « exotiques », sans lien avec votre activité et à la réputation douteuse. L’objectif ? Que Google vous applique une pénalité.
Comment vous protéger : Faite un point régulier sur vos backlinks. Un outil tel que MonitorBacklinks vous enverra des alertes dès que votre site enregistra un nouveau backlink. Si vous recevez un nombre important de liens provenant d’un site particulier, ou d’un site douteux vous pourrez alors immédiatement intervenir. Nous recommandons tout d’abord de demander au site de supprimer ces liens, si cela n’abouti pas, alors vous pourrez utiliser l’outil de Google pour indiquer que vous ne cautionnez pas ces liens.

2- Améliorez la sécurité de vos mots de passe

Le problème : Les hackers qui auront accès à vos comptes (ceux de vos sites et réseaux sociaux) pourront prendre le contrôle de vos informations. Destruction du site, defacing, contenu embarrassant, etc.
Comment vous protéger : Utilisez des mots de passe uniques et complexes pour vos comptes. Un outil tel que 1Password peut se révéler être très utile. Changez le nom d’utilisateur par défaut « admin ». Et enfin, modifier le prefix par défaut de votre base de données de « wp6_ » à quelque chose de plus compliquer à deviner.

3- Activez les notifications dans votre compte Search Console

Le problème : la plupart des problèmes critiques seront repérés par Google Webmaster (Search Console). Cependant, si vous ne consultez pas régulièrement votre compte, vous n’en serez pas informé.
Comment vous protéger : paramétrez les notifications par email dans votre compte Google Webmaster. Pour cela, ouvrez votre compte et cliquez sur l’icône en forme de roue dentée, puis sur « Préférences relatives à la Search Console ». Faites cela avant de choisir la propriété pour l’appliquer à toutes vos propriétés. Sélectionnez « Activer les notifications par email », puis indiquez dans « Type » si vous souhaitez recevoir toutes les alertes ou uniquement les alertes critiques. Pour plus de sécurité veuillez sélectionner « Tous les problèmes ».

4- Paramétrez Google Alertes pour votre domaine

Le problème : L’agence ou l’individu qui utilisera le black hat SEO pour porter atteinte à votre réputation sur Internet pourra opérer longtemps … tant que vous n’y porterez pas d’attention. La clé ici est d’être immédiatement informé de ce qui se dit sur votre marque pour agir rapidement.
Comment vous protéger : Paramétrer Google Alert (gratuit) et mettez en place une veille sur votre marque, le nom de vos produits etc. Vérifiez les pages qui vous paraissent suspectes pour identifier les contenus potentiellement néfastes.

5- Trackez les copieurs

Le problème : Certaines agences SEO ou webmasters, peu scrupuleux, peuvent plagier le contenu de votre site pour alimenter leurs propres pages avec du texte de qualité. Or, les moteurs de recherche sont particulièrement efficaces pour repérer ces agissements et identifier l’origine du texte « emprunté ». Il est donc peu probable que cette technique impacte négativement votre référencement. Cependant, si vous constatez un tel agissement, vous devrez prendre les mesures nécessaires.
Comment vous protéger : Un site comme CopyScape vous aidera à vérifier si votre contenu a été plagié. Si vous trouvez que certaines de vos pages ou certains de vos articles ont été copiés sur un site pertinent, en lien avec votre activité alors nous vous conseillons de le laisser mais de demander au webmaster d’ajouter un lien vers la source, c’est-à-dire vers votre site.

6- Réservez le nom de votre marque sur les réseaux sociaux

Le problème : les utilisateurs de techniques de black hat ne s’en prennent pas uniquement aux sites Internet, ils peuvent également s’attaquer à la réputation de votre marque sur les réseaux sociaux. L’une des technique les plus utilisées consiste à créer une page similaire à la vôtre, et, en se faisant passer pour vous (ou votre marque) ils postent un contenu conçu pour vous porter atteinte.
Comment vous protéger : Que vous ayez prévu d’utiliser les réseaux sociaux ou non, pensez à ouvrir un compte sur les principaux en pensant à réserver aussi les variations d’appellation de votre marque (abréviations, etc.). Mieux vos prévenir que guérir …

7- Surveillez les réseaux sociaux

Problème : Même si Facebook et Twitter ne sont pas pris en considération, du moins officiellement, par l’algorithme de Google, des commentaires négatifs voir diffamatoires peuvent clairement affecter votre réputation. Si vous ne surveillez pas régulièrement ce qui se dit sur les réseaux sociaux, vous pouvez passer à côté d’une tentative d’atteinte à votre image.
Comment vous protéger : Surveillez en permanence les mentions de votre marque, de votre nom ou de vos produits sur les réseaux sociaux. Des outils tels que Brand 24 ou Social Mention vous aideront à automatiser cette veille. Ainsi, si vous identifiez un commentaire potentiellement négatif pour votre marque, vous pourrez prendre les mesures nécessaires : y répondre ou demander sa suppression (si diffamatoire).

8- Construisez la réputation de votre site pour minimiser l’impact du SEO négatif

L’une des meilleures protections contre le black hat SEO est de posséder une excellente réputation basée sur un contenu de qualité et à forte valeur ajoutée pour les internautes. Plus votre présence sur le web sera forte, moins les attaques auront d’impact.

9- Surveillez les commentaires et signaler les attitudes suspectes

Le problème : Si des avis négatifs sont publiés sur de nombreux sites (tels que Google My Business, Ciao, TripAdvisor, Yelp, etc) ils peuvent à long terme endommager très sérieusement votre crédibilité et votre réputation. A contrario, trop de commentaires positifs, peuvent légitimement laisser penser que vous essayez de manipuler les avis et engendrera de la méfiance chez les Internautes.
Comment vous protéger : Utilisez les outils cités un peu plus haut, mais tout particulièrement Google Alert, surveillez ce que se dit sur votre entreprise. Si vous repérez des avis suspects, alertez immédiatement en utilisant le formulaire ou le lien dédié (la plupart des sites de notation et d’avis disposent de cette fonction)

10- Sachez qui gère votre SEO et votre contenu

Le problème : Embaucher un consultant web marketing ou une agence sans avoir clairement défini le cadre d’intervention peut clairement entrainer des problèmes. Même si cela est rare, certaines agences marketing, utilisent des techniques black hat pour travailler le référencement de votre site, parfois volontairement pour vous montrer des résultats rapides (la pénalité que Google vous appliquera sera tout aussi rapide), parfois car elles ne suivent pas les actualités du SEO et appliquent des méthodes qui pouvaient être considérées comme des bonnes pratiques par Google il y a quelques mois.
Comment vous protéger : si vous cherchez à embaucher un spécialiste SEO, prenez un peu de temps pour faire quelques recherches : ont-ils des recommandations, des cas clients vérifiables, etc.

En conclusion rappelez-vous que « Content is King », seul un contenu pertinent et de qualité vous hissera vers les sommets de la réussite ! Assurez-vous de ne poster que le meilleur contenu sur votre site. D’ailleurs c’est un des principes clés de l’Inbound Marketing.